A ECOUTER | Emission du samedi 15 février 2014

Publié dans L'économie en questions 2014

2013-visuel-eco-en-questionsComme chaque samedi nous avons choisi deux sujets puis nous réserverons une troisième séquence à ce que nous appelons nos actualités invisibles, celles que nos invités repèrent pour nous et qu'ils souhaitent signaler à notre attention.

Europe > Où en est-on avec la taxe sur les transactions financières ?
En France > Timide 0,3 % de croissance ; reprise pour la zone euro


| Sujet no. 1 : l'Europe en préambule d'ailleurs au sommet du 19 février, rencontre des ministres français et de leurs homologues allemands qui vont se réunir à l'Elysée et qui devraient à cette occasion rendre publique une position commune sur ce projet européen constamment rapporté : Où en est-on avec la taxe sur les transactions financières ? Depuis 2012 le couple franco-allemand prépare avec vigueur ce dossier avec un objectif, rallier un maximum d'état membre de l'Union européenne(Site officiel) sur cette question mais elle est loin de faire l'unanimité comme on va le voir. Les deux pays affichaient encore cette ambition, c'était le 27 janvier dernier mais plusieurs associations défenseur de la taxe et en première ligne son initiateur, le mouvement alter mondialiste ATTAC (Site officiel fr/en) s'inquiète des récentes prises de positions françaises, laissant entendre que cette taxe ne couvrirait pas comme ils l'espèrent la totalité des échanges. Examen des positions en présence et débat, ce sera dans un instant. Où en est-on avec la taxe sur les transactions financières ?

| Sujet no. 2 : en France, alors qu'un timide 0,3 % de croissance vient de nous être annoncé et un espoir également de reprise plus général pour la Zone euro (Site officiel) l'inquiétude persiste pour l'emploi, celui des jeunes en premier lieu. Deux actualités pour en donner la mesure. La progression constante du nombre d'embauches en CDD, contrat donc à duré déterminé. Plus de 80 % dans les entreprises petites et moyennes nous dit la direction des études au Ministère du Travail. Et puis le recul des contrats d'apprentissage pour l'année 2013. Deux phénomènes de natures très différentes mais sur lesquels nous allons revenir pour les rapprocher peut-être d'ailleurs et auxquelles on peut ajouter, c'était aussi cette semaine en débat à l'Assemblée nationale, les aménagements apportés au statut d'auto-entrepreneur. Statut qui est bien souvent un refuge, je ne sais pas si on peut le dire comme ça, pour les chômeurs. Au-delà de toutes ces informations ponctuelles questions aussi autour d'évolutions peut-être irréversibles du marché du travail dans un contexte plus large d'effacement des modèles économiques connus, c'est du moins la thèse de l'un de nos invités. Il va avoir l'occasion je pense de la développer et d'en débattre avec ses paires.

| Sujet no. 3 : actualités invisibles
  • Stéphane Carcillo : « Moi ce qui m'a marqué dans l'actualité c'était la décision récente du Royaume-Uni d'exclure de l'indemnisation du chômage, les étrangers notamment les ressortissants européens. C'est effectivement quelque chose, on se rend pas bien compte de la différence de nature du débat entre le Royaume-Uni et chez nous. Le Royaume-Uni aujourd'hui se rapproche des 7 % de chômage. Le chômage baisse au Royaume-Uni. Ils ont pris des mesures qui étaient extrêmement impopulaires, extrêmement difficiles, la croissance revient et ils décident maintenant d'exclure les ressortissants de l'Union européenne de l'assurance chômage, une assurance chômage, qu'il faut dire est de 280 euros par mois au maximum et alors là on est très très loin de nos débats à nous sur l'assurance chômage et sur l'inclusion sociale. C'est assez inquiétant de ce point de vu parce que l'on voit bien que la monté du chômage crée aussi une très grosse pression populiste. »
  • Jean-Paul Betbèze : « Lire le rapport de Madame Prost sur l'Observatoire de financement des entreprises et la situation particulière des PME, c'est très important c'est sorti cette semaine. »
| Invités
| Archives des dernières diffusions

Dernières mises à jour

06/04/2017
ACTU | A lire | RAPPORT CREFIM

Lire la suite...