A ECOUTER | OP invité de l'émission du samedi 14 février 2015

Publié dans L'économie en questions 2015

2013-visuel-eco-en-questions
International > Le G20 a-t-il les bonnes priorités ?
France > Le chômage de longue durée dans l'impasse
Actualités invisibles > (x 2)


C'est une nouvelle édition de "l'économie en questions" en compagnie de quatre spécialistes dans notre studio, professeurs et chercheurs pour leur demander de nous commenter l'actualité de la semaine, de confronter leurs analyses pour les rapprocher ou pour les opposer.

34:35
Nous parlerons en France des mesures annoncées par le Ministre du travail et de l'emploi, François Rebsamen.(Facebook - Twitter), c'était en tout début de semaine, lundi une liste de vingt mesures pour lutter contre un aspect très spécifique du chômage en France, le chômage dit de longue durée. Selon la définition donnée par l'INSEE un chômeur est considéré "de longue durée" dès lors qu'il est sans emploi ou en activité réduite, très réduite depuis plus d'un an. Il y a également des chômeurs de très longues durées inscrits à Pôle emploi depuis au moins deux ans et on ne parle pas de ceux qui ne sont pas inscrits. Depuis 2008 la progression du nombre de chômeurs, de ces chômeurs là explose et pas seulement en France d'ailleurs, de sorte qu'à la fin 2014 sur plus de 5 millions d'inscrits à Pôle emploi sans aucun travail ou avec seulement une  activité réduite on en comptait 2,25 millions, donc 43 % du total des inscrits en France métropolitaine. C'est beaucoup. Et puis le sujet ravive deux dossiers délicats sur lesquels nous reviendrons ; la formation professionnelle et l'apprentissage, ce sera donc notre thème pour la France.

03:55
Sujet à l'international, également en début de semaine, étaient réunis à Istanbul les ministres des finances et les banquiers centraux des pays du groupe des 20 qui représentent même 85 % de l'économie mondiale. Au programme, les perspectives de croissance au niveau mondial, la nécessité de conserver des politiques monétaires "accommodantes" je cite dans plusieurs économies dont celles qui sont menacées de stagnation persistante et puis la nécessité aussi de poursuivre l'action engagée en matière de régulation financière de lutte contre l'optimisation fiscale, bien entendu l'actualité HSBC Suisse va nous ramener probablement sur ce sujet mais nous parlerons aussi, c'est le mandat du G20, des équilibres mondiaux et des déséquilibres aussi en revenant sur la situation des pays émergeants et puis  la Grèce n'est pas au programme mais elle était dans tous les esprits, il en a aussi été question. Régulations financières, équilibres mondiaux, le G20 a-t-il les bonnes priorités ?

Avec nous ce matin Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS, chercheur à l'Ecole d'économie de Paris, Benjamin Coriat, professeur d'économie à l'Université Paris 13, l'un et l'autre sont membres des Économistes Atterrés, Philippe Martin, professeur d’économie à Sciences Po et Olivier Pastré, professeur d'économie à Paris VIII et président d'IMBank ce que j'ajoute puisque nous allons parler de révélations financières.

Enfin actualités invisibles c'est tout en fin de parcourt, vers midi moins 5, moins 10. Nous gardons toujours un peu de temps pour cette séquence qui plait bien. C'est "l'économie en questions", bienvenue à tous.

56:57
D.R. : Deux trois actualités cachées, nous avons trois minutes pour cela. Philippe Martin a ouvert en grand une page de journal. Je ne sais pas lequel c'est. P.M. : non, non B.C. : Financial Times je crois. D.R. : sans faire de bruit bravo. C'est le FT. P.M. : oui, oui, non, c'est juste un article sur les marques de luxe en Chine et l'hétérogénéité de ces marques de luxe en partie, d'un côté un Pernod Ricard qui a beaucoup de mal et Hermès qui marche très bien. Donc le luxe est pas terminé en Chine. D.R. : le luxe va bien merci. Autre... P.A. : c'est un des avantages comparatif de la France très important D.R. : bien entendu donc il faut continuer P.A. : c'est même un des seuls

57:30
O.P. : la corruption va bien. Y'a le classement des pays anti-corruption, alors il y a des choses pas nouvelles, alors c'est toujours la Nouvelle Zélande, le Danemark, la Finlande qui sont les plus vertueux et puis la Corée du Nord, la Russie qui le sont moins. Y'a des trucs plus rigolos. Le Chili et Bahamas, paradis fiscale par ailleurs, sont plutôt plus transparents et moins corrompus que les Etats-Unis ou la France. Et à contrario, y'a des pays comme l'Espagne ou le Portugal qui sont extrêmement corrompus ce qui pose le problème de la zone euro puisque l'Italie est 69ème sur 180, la Grèce 80ème. Voilà. Là aussi il y a des ressources fiscales à trouver et ça pourrait peut-être aider à résoudre la crise de l'euro.

D. R. : Merci, c'était Olivier Pastré on en reste là pour ce matin sur les actualités invisibles. Merci à tous les quatre ; Philippe Martin, Philippe Askenazy et Benjamin Coriat également qui était avec nous.

Dernières mises à jour

15/05/2017
RADIO | A ECOUTER | OP invité de l'émission du samedi 13 mai 2017

Lire la suite...