L'économie en questions | Émission du samedi 27 avril 2013

Publié dans L'économie en questions 2013

Émission du samedi 27 avril 2013 | Archives

| Sujet no. 1 : c'est en France, où le président de la Commission, vous le voyez, je commence par l'Europe, le président de la Commission européenne (Site officiel) José Manuel Barroso a déclaré lundi qu'il espérait que les négociations de libre échange Etats-Unis/Europe signalées, lancées on s'en souvient par Barack Obama il y a quelques semaines pourraient démarrer avant l'été. L'exception culturelle et voici pourquoi j'arrive à la France ne ferait pas parti de ces négociations de libre échange entre l'Union européenne donc et les Etats-Unis. Et ceci a été annoncé également lundi par le Commissaire européen du commerce Karel De Gucht répondant à des objections de la France qui menace fermement de bloquer le projet de partenariat transe-atlantique. Les négociations, a dit monsieur De Gucht  prendront en compte les différentes sensibilités, spécificités sectorielles de l'Union européenne (Site officiel). Le secteur audio-visuel en fait évidement parti. Propos jugés un petit peu ambigües par les ministres français du commerce et de la culture. Pas sûr en effet d'ailleurs que cela soit si facile à obtenir cette exclusion d'exception culturelle. Mais au fait ! De quoi s'agit-il ? Comment définit-on l'exception culturelle ? Nous voici revenu semble-t-il au débat très vif, on s'en souvient surement de 2006 autour de la directive service. D'autres dossiers d'ailleurs, agriculture en tête mais aussi aéronautique, chimie, internet sont sur la table des négociations. C'est de tout cela que nous parlons dans un instant.

| Sujet no. 2 : le rapport "Bianco" qui vient d'être remis au gouvernement, rapport sur le rail en France. Nous revenons en France mais nous aurons à parler de l'Europe sans doute. Rapport qui préconise donc la réunification du réseau ferré de France et de la SNCF au sein d'un service publique intégré, une proposition qui justement semble allée à l'encontre du projet de Bruxelles qui plaide plutôt pour une libéralisation du secteur ferroviaire. Mais ce sera un sujet tout à fait intéressant à débattre. On aura l'occasion évidement d'en rediscuter. Le même jour d'ailleurs, Jacques Auxiette, président du conseil régional du Pays de Loire (Site officiel), a également remis son rapport. Insistant lui, sur le rôle des régions dans le futur système ferroviaire réformé. Ces deux textes convergent semble-t-il, deux auteurs en faite demandent une plus forte implication des pouvoirs publics au niveau de l'Etat comme au niveau des régions. Et puis le rôle du TGV est assez sérieusement remis en question. Là aussi nous aurons à en débattre. C'est tout de suite.

| Sujet no. 3 : et puis nous réserverons une troisième séquence pour ce que nous appelons nos actualités invisibles. Celles que nos invités repèrent pour nous, qu'ils souhaitent signaler à notre attention.

| Invités :