L'économie en questions | Émission du samedi 2 novembre 2013

Publié dans L'économie en questions 2013

Émission du samedi 2 novembre 2013 | Archives

| Sujet no. 1 : en France d'abord, nous souhaitions faire un retour sur la réforme des retraites actuellement débattu au Sénat (Site officiel) avant de revenir à l'Assemblée nationale (Site officiel) à partir du 20 novembre prochain qui a été amputé donc au Sénat de quelques dispositions que les députés à l'Assemblée nationale s'empresseront de rétablir, en vertu du petit jeu d'allers-retours des fameuses navettes entre les deux chambres. Nous nous y intéresserons, nous, sous un angle qui n'a peut-être pas été assez pris en compte dans les textes tels qu'ils sont présentés aujourd'hui ou tel qu'ils l'ont été par le passé, l'angle intergénérationnel. Nous sommes bien dans une société vieillissante et nos durées de vies s'allongent. Mais nous voyons aussi arriver une nouvelle génération assez nombreuse, appelée à vivre et à travailler plus longtemps encore. C'est ce double mouvement, vieillissement/rajeunissement de notre société qui est à l'origine de la création de la chaire "transitions démographiques, transitions économiques" (Site officiel) à Paris-Dauphine (Site officiel) qui donne lieu à d'intéressantes analyses. Sa directrice scientifique est avec nous.

| Sujet no. 2 : il pourra paraitre un peu technique mais nous nous efforcerons de lui donner de la chaire, il est en tout cas dans le droit fil des évènements survenus avec la crise initiée en 2008 et son cortège de scandales financiers qui ont bien failli emporter des pans entier de l'économie mondiale et plus spécialement celle de la Zone euro (Site officiel). Mardi dernier donc la BCE, Banque centrale européenne (Site officiel) donnait le coup d'envoi d'une évaluation géante de la solidité des banques européennes. Inédite cette évaluation en tout cas par son ampleur ; pas moins de cent trente banques et non des moindres comme on va le voir qui seront ainsi passées au crible de critères très précis. Avec un objectif bien sûr. Exercer sur elle une surveillance étroite pour éviter de nouvelles dérives. Initiative et d'importance, tiendra-t-elle ses promesses ? C'est toute la question. Les résultats sont attendus pour octobre 2014. Uns chose est sûr. Il en va de la crédibilité du futur superviseur unique européen donc de la banque centrale européenne. Décryptage dans un instant avec nos invités.

| Sujet no. 3 : et puis bien entendu, nous aurons une troisième partie pour nos actualités dites invisibles, celles que nos invités auront repérées pour nous. C'est bien l'économie en questions et nous sommes ensemble jusqu'à midi.

| Invités :

Dernières mises à jour

06/04/2017
ACTU | A lire | RAPPORT CREFIM

Lire la suite...